Tribunes

L’ENM et la Fondation Scelles : un partenariat gagnant avec les Jeunes contre l’exploitation sexuelle !

Ce 3 mai 2017, le grand amphithéâtre de l’Ecole Nationale de la Magistrature à Bordeaux a accueilli, dans des conditions quasi-réelles, le concours de réquisitoires organisé tous les ans par la Fondation Scelles, dans le cadre de ses Prix Jeunes contre la prostitution sous toutes ses formes.

Ce sont 6 futurs magistrats-parquetiers de la promotion 2015 qui, cette année, se sont engagés avec conviction et talent auprès de la Fondation Scelles, que l’Ecole nationale de la Magistrature soutient depuis déjà 3 ans.

 Prix Fondation Scelles 2017 - Réquisitoires - ENM

 

Un sujet au cœur de l’actualité : la loi du 13 avril 2016

 

Cette 4e édition des Prix Jeunes de la Fondation Scelles est dédiée à l’application de la loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées. 

 

Ainsi, hier, les futurs substituts du procureur de la République, Alexia Cussac, Amélie Djaoudo, Alice Gardair, Philippe Olivier, Pierre Renaud, Pablo Rieu, se sont prêtés à l’exercice pour requérir contre le ou les prévenus du chef de proxénétisme, autour d’un cas inspiré de faits réels, celui de Sonia, étrangère en situation irrégulière exploitée sexuellement par son cousin.

 

De la même manière, l’ensemble des candidats participant aux Prix 2017 livreront leur vision concrète de l’exploitation sexuelle, dans le contexte nouveau de la loi française sur la prostitution, votée il y a un an. 

Quelles sont les nouvelles dispositions visant à protéger et accompagner les victimes, poursuivre et sanctionner les auteurs et prévenir et sensibiliser les citoyens ? Que changent-elles ? Quid de leur application ? Ils apporteront leurs réponses à ces questions pour mieux nous interroger et nous interpeller.

 

Pour en savoir plus sur la loi du 13 avril 2017

 

Le succès d’un rendez-vous tourné vers l’avenir

 

Chaque année, dans un élan porteur d’espoir et de changement, de futurs procureurs, ainsi que des avocats, lycéens, journalistes et professionnels de l’image, s’inscrivent à ce rendez-vous de la Fondation Scelles pour lutter ensemble contre l’exploitation sexuelle et sensibiliser l’opinion publique à cette réalité meurtrière. Ils ont été rejoints cette année par des médecins qui entendent dénoncer la violence intrinsèque à la prostitution et ses graves atteintes à la dignité humaine.

 

Pour chaque discipline, ces acteurs de la société de demain pourront recevoir deux récompenses : celle d’un jury de personnalités du monde politique, associatif, médiatique, médical et juridique, et celle du public qui votera début juin sur le site de la Fondation Scelles.

 

Ces Prix sont le fruit de partenariats solides avec la Conférence du Barreau de Paris, l’Ecole nationale de la Magistrature, l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, l’Ecole nationale supérieure Louis Lumière, l’Académie de Paris et tout dernièrement la Faculté de médecine Paris-Descartes et Actions Santé Femmes.

 

Les prochains rendez-vous à ne pas manquer !  

 

MAI 17 : Concours d’exposés médicaux par des étudiants en médecine, Concours de visuels avec les étudiants en photographie, Concours de slams avec des lycéens d’Île-de-France

JUIN 2017 : Vote du public, Cérémonie de Remise des Prix

Toute l’info sur les Prix Jeunes ici

 

 

@Fond_Scelles

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.