Accueil
Espace presse
Rapport d’évaluation locale de la mise en œuvre de la loi 2016 : la loi fonctionne lorsque - et là où elle est intégralement appliquée
CINEMA - Non, Une fille facile n’est pas le nouveau féminisme
Le 5ème Rapport Mondial sur l'Exploitation Sexuelle est en ligne sur un site dédié
The 5th Global Report on Sexual Exploitation is online on a dedicated website
La Fondation Scelles signe une convention de partenariat avec le TGI de Pontoise, l’ARS95 et le groupement de Gendarmerie du Val d’Oise pour la mise en oeuvre des stages "clients" dans le département

Sauver les yézidis des griffes de Daech et en finir avec un crime impuni

sex trafficking A l’heure où Nadia Murad, une yézidie de 23 ans vient d’être nommée Ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes de la traite des êtres humains, le génocide perpétré par Daech contre sa communauté se poursuit.

Nadia Murad Basee Taha a été nommée Ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes de la traite des êtres humains le 16 septembre dernier. Enlevée en 2014, et vendue à plusieurs reprises par Daech, Nadia Murad est parvenue à s’enfuir après trois mois de captivité et d’esclavage sexuel.

 

Elle milite aujourd’hui pour que les persécutions commises contre les yézidis soient considérées comme un génocide. Les filles deviennent des esclaves sexuelles, tandis que des garçons sont endoctrinés et envoyés au combat. A ses côtés, Amal Clooney, avocate internationale spécialisée dans les droits de l’Homme, s’est engagée à défendre la cause yézidie et à poursuivre les criminels devant la justice.

Lire aussi >>>  «  Terrorisme et exploitation sexuelle » et la stratégie de violences sexuelles de Daech

 

Raconter l’horreur du ‘terrorisme sexuel’

Comme des milliers d’autres avec elle, Nadia Murad a été faite prisonnière vers la fin de l’été 2014 après l’offensive de Daech sur le Mont Sinjar (au nord de l’Irak). Comme les autres jeunes femmes yézidies, elle s’est retrouvée entre les mains de combattants, violée, échangée, vendue, réduite en esclavage par cette organisation terroriste.

« Pour toutes les femmes que j’ai vues qui ont été prisonnières ou qui ont pu partir ou s’échapper, il leur est toutes arrivé quelque chose, aucune n’a échappé au viol » confiait-elle à la Fondation Scelles, en février dernier *.

 Audio 1

 

Depuis, elle a témoigné, sans relâche de l’horreur de la situation auprès de nombreux chefs d’Etats et organisations mais plusieurs milliers d’entre elles subissent toujours cet esclavage sexuel :

« Cette liberté perdue n’a pas été retrouvée pour celles qui sont encore captives… ».*

 Audio 2

 

Il est grand temps d’agir. D’autant que, a t’elle expliqué à la tribune de l’ONU :

« Ma grande crainte est que, une fois Daech vaincu, les militants, les terroristes de Daech ne rasent leur barbe et ne se fondent dans la foule comme si rien ne s'était passé. On ne peut pas laisser faire ça ».

 

Mener le combat juridique

C’est aussi le sens du discours de l’avocate Amal Clooney, nouvelle représentante de la cause des yézidis, qui a affirmé lors de la cérémonie de nomination de Nadia Murad, que le groupe jihadiste Etat islamique était coupable de génocide et devait en répondre :

« Nous savons que des milliers de femmes yézidies ont été réduites en esclavage par cette organisation terroriste qui a publiquement proclamé son intention de commettre un génocide. L'EI doit rendre des comptes ».

L’avocate a déploré l'inaction des gouvernements :

« J’ai honte en tant qu‘être humain de constater que leurs appels à l’aide ne sont pas entendus », a-t-elle ajouté, alors que les marchés aux esclaves existent toujours.

Amal Clooney estime qu’à ce jour, les Etats et l’ONU ont échoué à protéger cette communauté persécutée. Selon les Nations Unis, le groupe Etat islamique aurait déjà réduit en esclavage environ 7000 femmes et filles, essentiellement de la minorité yézidie, et plus de 3000 en seraient encore prisonnières.

 

Nadia Murad Basee Taha a été reçue en France dans les locaux du Mouvement du Nid à Clichy. Cette rencontre a été facilitée par CAP International dont la Fondation Scelles est co-fondatrice.

 

Pour aller plus loin :
- Cérémonie de nomination de Nadia Murad Basee Taha comme Ambassadrice de l'UNODC pour la dignité des survivantes de la traite des êtres humains (16 septembre)
- "Terrorism and sexual exploitation" from "Prostitution : Exploitation, Persecution, Repression", 4th Global Report by Fondation Scelles

PRIX JEUNES 2018

Tout sur l'édition 2018 sur notre site dédié

>>> Brochure des prix 2018
>>> Invitation presse
>>> Brochure plaidoiries

#SEXPLOITED

Plaquette #SEXPLOITED

Rapport d'Activités page accueil

 

Revue de presse 2017

Revue de l'actualité internationale de la prostitution 2017

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.