Accueil
Espace presse
Violence & torture against women & girls in trafficking & prostitution: Educating service providers
CSW63, New York. LA Fondation Scelles intervient lors de l'événement : Violences et tortures des femmes et des filles dans le contexte de la traite et de la prostitution
« DOMMAGE QU’ELLE NE SOIT PAS MORTE » : Quand des militant.e.s pro « sex-work » souhaitent la mort d’une survivante de la prostitution…
Condamnation de Jürgen Rudloff : la fin du Paradis !
L’État de droit contre la marchandisation du corps : conférence organisée par la Fondation Scelles, les actes de la conférence, les vidéos des inrtervenants
La prévalence de l’état de stress post-traumatique chez les personnes prostituées : interview d'Yves Charpenel et Note d'expertise de l'Observatoire International de l'exlploitation sexuelle
La Fondation Scelles à l’ONU pour lutter contre la traite des femmes et des filles dans le contexte migratoire.

Loi prostitution en France : une loi pour protéger les plus vulnérables

La loi française du 13 avril 2016 sur la prostitution englobe, dans une vingtaine d’articles, toutes les mesures nécessaires offrant protection et alternatives aux personnes prostituées, sanctionnant les auteurs (proxénètes, clients), mettant en œuvre une politique pour prévenir et sensibiliser les citoyens aux réalités de la prostitution et à l’égalité entre les femmes et les hommes. Une loi globale à appliquer dans son intégralité sur l’ensemble du territoire dès lors que l’ensemble des décrets seront parus.

 Hémicycle de l'assemblée nationale

 

1.     Une loi pour protéger et accompagner les victimes

-        Dépénalisation des personnes prostituées avec l’abrogation du délit de racolage

-        Mise en place de parcours de sortie et d'alternatives

-        Octroi de titres de séjour de protection

-        Aide financière pour l’insertion sociale et professionnelle

-        Développement de structures dédiées aux victimes de la prostitution, de la traite et du proxénétisme

 

>>> Lire aussi : La Fondation Scelles célèbre, avec tous les acteurs abolitionnistes, le vote de la loi contre le système prostitutionnel

 

2.     Une loi pour poursuivre et sanctionner les auteurs

-        Lutte contre le proxénétisme sur internet

-        Sanction de l’achat d’acte sexuel

-        Création d’une circonstance aggravante pour les violences à l’encontre des personnes prostituées

 

 Lire aussi >>> Loi du 13 avril : le Garde des Sceaux envoie déjà une circulaire aux parquets

 

3.     Une loi pour prévenir et sensibiliser les citoyens

-        Auprès des plus jeunes, politique d’information sur les réalités de la prostitution et lutte contre la marchandisation des corps

-        Mise en place de stages de sensibilisation à la lutte contre l’achat d’actes sexuels

-        Création d’un fonds pour la prévention de la prostitution 

 

Lire aussi >>> Interview de Guillaume Lescaux, 1er Procureur à appliquer la loi sur la prostitution 

Lire aussi >>> Les 6 points clés de la loi prostitution

 

 

PRIX JEUNES 2018

Tout sur l'édition 2018 sur notre site dédié

Plaquette des Prix 2018

CP invitation presse cérémonie du 11 décembre

Plaquette présentation concours de plaidoiries 2018

#SEXPLOITED

Plaquette #SEXPLOITED

Rapport d'Activités page accueil

 

Qui sommes-nous ?

Infographie : Notre vision, nos actions, nos partenaires

Campagne : 'A penny for your thoughts'

Le site officiel

Site web "A penny for your thoughts"

 

La vidéo de la Campagne

Penny from Marian van on Vimeo.

 

Les images de la Campagne

     
     

 

Revue de presse 2017

Revue de l'actualité internationale de la prostitution 2017

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.