News
Espace presse

Des survivantes de la prostitution en 1ere ligne à la journée pour les droits des femmes

#8mars2021, les défenseuses des droits des femmes postées en haut de la statue de la place de la République ont affiché et clamé leurs messages à celles et ceux qui voulaient bien les voir et les entendre… et les comprendre. Elles semblaient bien seules dans ce Fort Alamo abolitionniste à expliquer que « ceux qui promeuvent la prostitution comme un métier sont du mauvais côté de l’histoire », bientôt rejointes par d’autres militantes heureusement venues les soutenir, les défendre, les protéger. Pourquoi les défendre ? Parce que des activistes étaient là clairement pour en découdre, préférant l’agression et les vociférations au débat. Je peux en parler, j’y étais, je les ai vus. Des violences contre des femmes au cœur de la journée internationale pour les droits des femmes. Un comble.

 les survivantes contre la prostitution

 

Parmi ces activistes, j’ai vu des femmes et des hommes agresser des survivantes, taguer des slogans immondes appelant au meurtre de celles qui ne pensent pas la même chose qu’eux. Les survivantes de la porno-prostitution ont tenu bon, infatigables, à dire la violence du système prostitutionnel, à expliquer que derrière la prétendue prostitution volontaire il y a les profiteurs, les proxénètes, les lobbys d’une industrie de l’exploitation. A dire combien les « clients » prostitueurs sont les vrais responsables de cette perpétuation d’une des pires formes d’inégalités entre les femmes et les hommes alors que pourtant cette République, bienveillante (?), s’est dotée depuis 2016 d’une loi de lutte contre le système prostitutionnel et d’accompagnement des personnes en situation de prostitution.

Je suis triste ce matin d’avoir vu un tel déchainement de haine et de violence. Il a fallu exfiltrer les survivantes. Exfiltrer des femmes qui ont été victimes d’un système et qui pourtant sont venues dans un rassemblement censé être bienveillant à leur égard. Ce n’est pas tolérable. Et le silence assourdissant autour de ces agressions l’est encore moins.

un militant pour la Fondation Scelles

 

The Scelles Foundation in the press

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.