Tribunes
Contact - Espace presse - Tribunes

Allô ? Stella ? AlloStella

La Fondation Scelles lance en France la campagne européenne

de lutte contre le commerce sexuel, conçue par l’ONG belge Samilia

en collaboration avec l’artiste internationale Marian van Der Zwaan

 

Allô ? Stella ? Stella n’est plus joignable. Accompagnée d’un numéro de téléphone, la silhouette suggestive que la Fondation Scelles a affichée sur les murs de Paris dans le quartier de Belleville, est celle d’une jeune Bulgare de 19 ans, morte de 23 coups de couteau, alors qu’elle était prostituée par un réseau de traite des êtres humains en France. En participant à la campagne européenne de sensibilisation à l’exploitation sexuelle ‘A Penny for your Thoughts’ (‘A quoi pensez-vous?’) dans le cadre de la Journée européenne contre la traite des êtres humains, la  Fondation Scelles, ONG française qui lutte contre l’exploitation sexuelle, entend dénoncer la réalité violente de la prostitution sous toutes ses formes et lutter contre ce commerce meurtrier.  

 

Samilia Ruhama Animus ACSIS Oninho

 

 

Sensibiliser le grand public à travers un  projet artistique européen



La France est partenaire de ce grand projet artistique de sensibilisation du public, qu’il soit ‘client’ ou non de la prostitution, conjointement avec 5 autres pays européens : la Belgique, la Bulgarie, l’Irlande, le Portugal, et la Roumanie. C’est la Fondation belge Samilia, engagée depuis plus de 10 ans dans la lutte contre la traite des êtres humains et en particulier contre l’exploitation sexuelle, qui est à l’origine de cette opération, en collaboration avec l’artiste néerlandaise Marian van Der Zwaan, dont les oeuvres interpellent sur les grandes questions de société, et créatrice du concept ‘A Penny for your Thoughts’. Cette expérience interactive se décline en affiches, petites annonces, messages téléphoniques, tournages de rue, interviews, site dédié, et événements. Les résultats dans les 6 pays participants seront présentés lors d’une conférence à Bruxelles, le 18 octobre prochain, pour la Journée européenne contre la traite des êtres humains.




Ouvrir les yeux sur une cruelle réalité



La prise de conscience et le changement des mentalités face à la prostitution (‘Thoughts’) sont au cœur du projet. Grâce à #AlloStella, déclinaison de cette campagne en France, la Fondation Scelles vise, en effet, non seulement, à confronter les ‘clients’ aux conséquences de leurs actes et à les responsabiliser comme acteurs à part entière d’un système d’exploitation sexuelle, mais également, à mettre un terme au silence et à l’indifférence, en informant et sensibilisant l’opinion publique à la situation des personnes prostituées, qui derrière une image glamour et un apparent consentement, sont réduites à un esclavage sexuel, exposées à des violences allant jusqu’à leur coûter la vie, en France comme dans le monde entier.


Pour cela, des silhouettes similaires de femmes avec leur nom et leur numéro de téléphone, s’affichent simultanément dans 6 grandes capitales, Paris, Bruxelles, Sofia, Dublin, Lisbonne, et Bucarest et sur des sites de petites annonces. Si leur nom et leur histoire sont uniques et en lien avec le contexte prostitutionnel des villes et pays concernés, c’est une même tragédie universelle qui se dissimule derrière ces images, comme derrière pléthore de petites annonces et de sites internet. Celle de femmes et de filles trompées, qui ont cru à une vie meilleure avant de se retrouver exploitées par des réseaux internationaux. Car être prostituée aujourd’hui, c’est, dans la très grande majorité des cas, être victime de la traite des êtres humains.



En appelant Stella, le public ne sera pas accueilli par celle qu’il espérait joindre, mais par un message vocal relatant l’histoire tragique de cette jeune femme, inspirée du cas réel d’une personne prostituée à Paris, et à l’image du sort de beaucoup d’autres victimes de l’exploitation sexuelle. ‘On l’a faite venir de Bulgarie, un homme lui a fait traverser les frontières’. ‘Enlevée par un réseau, elle a été prostituée en Belgique, en Allemagne, puis à Paris’. ‘Mais un jour, on l’a retrouvée morte, à moitié nue derrière une palissade, sur un matelas’. A la fin du message, la personne pourra réagir en livrant ‘a thought’ (son opinion).



Accompagner et renforcer les orientations nationales et internationales


Ce projet mené par la Fondation Scelles en France, s’inscrit pleinement dans le cadre des politiques publiques mises en oeuvre récemment au niveau national et du mouvement abolitionniste mondial. Ces avancées véhiculent et témoignent d’un changement culturel majeur, renversant la charge pénale qui ne pèse plus sur les victimes (personnes prostituées) mais sur les auteurs (organisateurs et acheteurs), et d’une prise de conscience face aux dangers du phénomène.


En avril 2016, la France est ainsi devenue le 6e pays à choisir le modèle nordique (depuis, la République d’Irlande a rejoint ce noyau abolitionniste), en adoptant une loi historique contre le système prostitutionnel, qui protège et accompagne les personnes prostituées, sanctionne l’achat d’actes sexuels, renforce la lutte contre le proxénétisme et met en place une politique pour prévenir et sensibiliser les citoyens et la jeunesse aux réalités de la prostitution. C’est dans cet esprit que sont mis en œuvre des stages de sensibilisation à la lutte contre l’achat d’actes sexuels, et des programmes d’éducation des plus jeunes aux dangers de  la prostitution et à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pour en savoir plus


•  ’A Penny for your Thoughts’ à Paris, Belleville – Stella, 19 ans

 

• Retrouvez l’histoire de Stella au 06 41 01 90 95 et #AlloStella sur Twitter et Facebook

Les partenaires de la campagne : Fondation Scelles - France ; Fondation Samilia - Belgique ; O Ninho - Portugal ; ACSIS - RoumanieRuhama - Irlande ; Animus - Bulgarie

Le matériel de campagne des 6 pays partenaires et les créations de l’artiste Marian van Der Zwaan (partenaires, affiches, annonces, histoires des personnes prostituées, messages et réactions filmées du public, film final) seront disponibles sur un site dédié au projet ‘A Penny for your Thoughts’.

•  Save the date ! Rendez-vous avec la Fondation Scelles à Bruxelles le 18 octobre prochain pour découvrir les résultats de la campagne lors de la Journée européenne contre la traite des êtres humains.

 

@Fond_Scelles

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.