Tribunes
Contact - Espace presse - Tribunes

La Fondation Scelles au Vatican pour renforcer l’assistance aux victimes de la traite des êtres humains

Photo : Pontifical Academy of Sociales Sciences

 

Du 4 au 6 novembre, de nombreux-euses expert-e-s sont venus débattre des meilleures pratiques en terme d’assistance juridique, de compensations financières et d’aide à l’installation ou au retour des victimes de la traite des êtres humains. Sous l’égide de l’Académie Pontificale des Sciences Sociales et de l’association GALA (Global Alliance of Legal Aid), les intervenant-e-s ont mis l’accent sur la nécessité de dépasser la seule condamnation de la traite, et d’aller au-delà de la ratification des traités et de l’application des législations. Marta Pilar Torres Herrero (Fondation Scelles) et Grégoire Théry (CAP International dont la Fondation Scelles est membre) ont insisté sur les bonnes pratiques en matière d’assistance juridique et d’obtention de compensations financières indispensables au processus de reconstruction et de résilience des victimes.

A Lire >>> Assisting Victims of Human Trafficking: Best Practices in Legal Aid, Compensation and Resettlement

 

Sugar babies, sugar daddies… Une prostitution qui ne dit pas son nom

Après avoir fait scandale à Bruxelles, l'affiche itinérante du site de rencontres "RichMeetBeautiful" parcourt actuellement les rues de Paris, ciblant en particulier les universités. Portée par les réseaux sociaux, la polémique a vite explosé. Le recteur de l'Université Paris-Descartes, la Ville de Paris, ont tour à tour porté plainte ; le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour proxénétisme aggravé. Mais de quoi est-il question ? De « libération des femmes », de « modernité », comme le prétend le PDG du site ou d'une vision rétrograde des relations entre les femmes et les hommes, d'incitation à la prostitution, d'exploitation de jeunes étudiant-e-s dans la précarité.... ?

 

 

 

La Fondation Scelles à la conférence JuST2017 de SharedHope International contre la traite sexuelle des mineurs

Nouvelle-Orléans - Durant 3 jours, des dizaines d’experts, chercheurs, survivantes, ONG partagent leurs connaissances de la lutte contre la traite des mineurs à des fins d’exploitation sexuelle dans une soixantaine de conférences et ateliers à travers des études de cas, des témoignages, des recherches, des recommandations sur la coopération inter-disciplinaire et les techniques à mettre en œuvre pour lutter plus efficacement contre ce fléau et ses plus récents développements.

 

JS MALLET et la Présidente de SharedHope International

Jean-Sébastien Mallet (Fondation Scelles), aux côtés de Laura Smith, Présidente de Shared Hope International

>>> Conférence Just2017 - le programme

 

RichMeetBeautiful, Yves Charpenel invité de RTL GrandSoir, déplore une publicité qui fait de la prostitution un produit marketing

Ce jeudi 26 octobre, le Parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête pour "proxénétisme aggravé" après que le camion publicitaire de RichMeetBeautiful a été aperçu devant une université parisienne. Alors que la Fondation Scelles s’alarme d’une banalisation galopante de certaines formes de prostitution, contraires à l’esprit de la loi du 13 avril 2016, Yves Charpenel est revenu largement sur la polémique dans l'émission RTL GrandSoir en réaffirmant que "ce genre de publicité essaie de faire de la prostitution un produit marketing" et en rappelant que la prostitution reste avant tout un terrain de violence et de discrimination.

 

« Publicité pour "Sugar Daddy" : pourquoi cela pose problème »
PODCAST de l'émission RTL Grand Soir du 26/10/2017

 

 

A lire >>> Publicité pour "Sugar Daddy" : pourquoi cela pose problème

 

« Ce n’est pas un jeu, c’est ma vie et je la déteste », paroles de Stella, Andreea, Marylinn, Tatiana, Anca, Elena

Non, ce n’est pas un jeu. Les résultats européens de la campagne « A penny for your thoughts », qui a pour objet de sensibiliser le grand public, « client » ou non, sur les réalités de l’exploitation sexuelle sont sans équivoque. A l’occasion de la journée européenne de lutte contre la traite du 18 octobre dernier, la Fondation Scelles s’est rendue à Bruxelles pour la restitution des résultats de l’opération en France. Un constat : le chemin qui reste à parcourir pour faire prendre conscience des réalités de cette exploitation au plus grand nombre, semble encore bien long. C’est la Fondation belge Samilia qui est à l’origine de cette opération, en collaboration avec l’artiste néerlandaise Marian van Der Zwaan. Cette expérience interactive a été déclinée en affiches, petites annonces, messages téléphoniques, tournages de rue, interviews, dans 6 pays européens : Fondation Samilia (Belgique), Fondation Scelles (France), O’Ninho (Portugal), Animus (Bulgarie), Ruhama (Irlande), Acsis (Roumanie). >>>

 

Affiche tatiana - campagne 'a penny for your thoughts'

 

@Fond_Scelles

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.